Éviter une crise économique profonde : l’entreprise apprenante

Il est désormais avéré que la crise actuelle induira des effets durables et de nouveaux comportements au sein des entreprises ; il n’est qu’à observer les réactions de notre entourage lorsque nous assistons à des scènes de liesse collective ou d’embrassades. La distanciation sociale a de beaux jours devant elle.

MyTop Graduate entreprise apprenante télétravail

Nombre de salariés vont définitivement prendre goût au télétravail ou resteront durablement marqués par les « dangers » des transports en commun ou du contact physique sur le lieu de travail. Beaucoup de collaborateurs qualifiés auront de leur côté décidé de mettre un terme définitif à leur carrière professionnelle (ou y auront été contraints !), emportant avec eux des compétences et des savoirs indispensables.

Tout ceci va poser de nouveaux problèmes aux managers et aux DRH, qui devront composer avec ces pertes mais également avec des collaborateurs ayant pris leurs distances par rapport à l’entreprise.

Pour ne pas perdre en efficacité, la méthodologie des spécialistes de la gestion des risques peut tout d’abord être utilement sollicitée. Quelles sont les compétences critiques au sein de mon service ? Quel serait l’impact si elles venaient à s’évaporer ? Ce n’est sans doute plus forcément par individu qu’il faut évaluer la criticité des défaillances éventuelles, mais par compétences détenues.

C’est dans ce contexte que la dynamique de l’entreprise apprenante prend tout son sens. 

Cet état des lieux effectué, l’entreprise aura tout intérêt à faire émerger parmi les opérationnels un réseau de « sachants », dont le statut de parrain ou d’ambassadeur sera pleinement reconnu, et dont les missions seront de faire évoluer et transmettre les savoirs et les compétences. Les outils numériques et « l’Action de Formation en Situation de Travail (AFEST) » ne manqueront pas d’être mobilisés à cette occasion. 

On pourra ainsi signaler l’initiative de Carrefour, qui a mis à la disposition de ses managers une application mobile destinée à partager au fil de l’eau les nouvelles expériences et bonnes pratiques de son réseau.

adilson borges directeur formation carrefour

« Capturer et partager les meilleures pratiques est essentiel pour apprendre les uns des autres et progresser plus rapidement ensemble!

Adilson Borges,
Directeur Formation, Carrefour

On observera enfin que la reconnaissance d’un nouveau rôle pour les seniors au sein de l’entreprise pourra maintenir leur engagement et nourrir le chapitre GPEC des accords d’entreprise, bien souvent trop symbolique.

Articles récents qui pourraient vous intéresser

Le CFA « hors les murs » : arme d’optimisation massive pour les DRH
Et si l’AFEST sortait renforcée de la crise ?
Restructurations inévitables pour les écoles et les organismes de formation
La relance de l’apprentissage passe par un New Deal Etat – Régions